Salman Rushdie & Gabriel García-Márquez : « Literature is the place of questioning »

Pour entrer dans les oeuvres de Salman Rushdie ( 1947- ) et de Gabriel García-Márquez (1927-2014), prix Nobel de Littérature en 1982, l’on propose d’écouter ce que nous disent les mots de Rushdie sur le romancier colombien. Outrepassant l’affinité poétique, ces interventions du poète indien mettent en lumière des points de convergences entre deux oeuvres monumentales et hybrides qui ont en commun une énergie romanesque inédite et qui invitent à reconfigurer, par la fiction, les espaces littéraires.

Dans la conférence qui suit (autour de 20′), Salman Rushdie revient sur le rôle de Gabriel García-Márquez dans l’espace littéraire sud-américain, mais également sur sa propre conception de la fiction. Ce discours de S. Rushdie est l’occasion de réfléchir également au réalisme magique, au statut de la traduction, au rôle du traducteur dans la circulation des oeuvres et de réfléchir à la réception d’une oeuvre dans les différents espaces littéraires.

Pour mieux cerner les enjeux du dernier roman de Salman Rushdie, Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits, et comprendre sa conception de la fiction (et ses pouvoirs), l’on vous propose de regarder cet entretien, mené par Wajdi Mouawad au Théâtre de la Colline le 10 septembre 2016.

Pour prolonger: 

Un beau texte de S. Rushdie sur G. García-Márquez à la mort de ce dernier: http://www.telegraph.co.uk/culture/books/10787739/Salman-Rushdie-on-Gabriel-Garcia-Marquez-His-world-was-mine.html

Le discours prononcé par García-Márquez à la réception du prix Nobel, sous-titré en anglais:

 Le texte, en espagnol, est disponible à l’adresse suivante : http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/literature/laureates/1982/marquez-lecture-sp.html

La traduction française du discours est accessible ici : https://blogs.mediapart.fr/pizzicalaluna/blog/290414/gabriel-garcia-marquez-la-solitude-de-lamerique-latine-discours-nobel-1982

Pour comprendre les ressorts de « l’affaire des Versets sataniques », nous vous suggérons de visionner la vidéo ci-dessous:

(Re)lire: 

  • RUSHDIE, Salman, Les Enfants de minuit, fr. de Jean Guiloineau, Paris, Gallimard, Folio, 2010.
  • GARCÍA-MÁRQUEZ, Gabriel, Cent ans de solitude, fr. de Claude et Carmen Durand, Paris, Seuil, Points, 1995.
  • GARCÍA-MÁRQUEZ, Gabriel, Chronique d’une mort annoncée, fr. de Claude Couffon, Paris, Le Livre de poche, 1987.
  • GARCÍA-MÁRQUEZ, Gabriel, L’Automne du patriarche, trad. fr. de Claude Couffon, Paris, Le Livre de poche, 1982.
  • RUSHDIE, Salman, Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits, fr. de Gérard Meudal, Paris, Actes Sud, Lettres anglo-américaines, 2016.
  • RUSHDIE, Salman, La Honte, fr. de Jean Guiloineau, Paris, Gallimard, Folio, 2011.
  • CARPENTIER, Alejo, Le Royaume de ce monde, fr. de René L.-F. Durand, Paris, Gallimard, Folio, 1980.
  • CARPENTIER, Alejo, Essais littéraires, fr. de Serge Mestre, Paris, Gallimard, Arcades, 2003.
Publicités