(Re)lire Allen Ginsberg – courte citation de Howl & prolongements

   

 Howl, Allen Ginsberg (1926-1997), from Selected Poems 1947-1995, HarperPerennial, 2001, (courte citation). 

Attachés à la poésie lue à haute voix, nous souhaitons mettre en évidence cette lecture de Ginsberg dans un premier temps. Dans la suite de l’article, d’autres documents et ressources sont disponibles. 

For Carl Solomon

I

I saw the best minds of my generation destroyed by madness, starving hysterical naked,

dragging themselves through the negro streets at dawn looking for an angry fix,

angelheaded hipsters burning for the ancient heavenly connection to the starry dynamo in the machinery of night,

who poverty and tatters and hollow-eyed and high sat up smoking in the supernatural darkness of cold-water flats floating across the tops of cities contemplating jazz, […]  »

© 1984 by Allen Ginsberg

>>> pour lire la suite de cette magnifique phrase qui n’en finit pas, c’est ici : http://www.poetryfoundation.org/poem/179381

Ecouter  :

Prolonger: 

 Idées de (re)lectures: 

  • Howl et autres poèmes est disponible en bilingue chez Christian Bourgois éditeurs (Paris, 2005) , traduction de l’anglais (Etats-Unis) par Jean-Jacques Lebel et Robert Cordier.
  • La version originale de Howl est en ligne à cette adresse:  http://www.poetryfoundation.org/poem/179381
  • Kaddish est disponible en bilingue chez Christian Bourgois éditeurs (Paris, 2005), traduction de l’américain par Mary Beach et Claude Pélieu.
  • Kaddish, en anglais, est disponible en ligne ici : http://www.poetryfoundation.org/poem/17939
  • Journaux indiens, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Philippe Mikriammos, Paris, Chritian Bourgois éditeurs, 2012.

 

Sources: www.franceculture.fr, émissions Secrets professionnels du 06.01.2013 & La poésie n'est pas une solution du 01.08.2012;youtube, http://allenginsberg.org; http://www.poetryfoundation.org; www.hibblenradio.com. Image @mgxval
Publicités