L’esprit des lieux : New-York, le Brooklyn Bridge – (II) le poète Hart Crane à Brooklyn Heights

Le poète Hart Crane & le photographe Walker Evans face au Brooklyn Bridge

de paysage en paysage

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Hart Crane on the roof at 110 Columbia Heights, Brooklyn, 1924.

    Hart Crane on the roof at 110 Columbia Heights, Brooklyn, 1924. La photo a été prise sur le toit de la maison qu’occupait le poète dans les années vingt et qui a été démolie pour réaliser une voie rapide. Crane appréciait la vue sur l’East river. Voilà ce qu’il écrivait à sa mère et à sa grand-mère :  «Imaginez regardant par la fenêtre directement sur l’East River avec rien d’intermédiaire entre votre point de vue et la Statue de la Liberté, en bas le port, et la merveilleuse beauté du pont de Brooklyn à proximité juste à votre droite ! Tous les grands nouveaux gratte-ciel de Manhattan inférieure se dressent directement en face de vous, et il y a un flux constant de remorqueurs, paquebots, bateaux à voile, etc… en procession devant vous sur la rivière ! C’est vraiment un endroit magnifique à vivre « .

Ce point de vue…

View original post 1 672 mots de plus

Publicités