Tokyo, la nuit – (Re)lire Jean-Philippe Toussaint

Vue de haut pendant la nuit, la terre semble parfois retrouver quelque chose de sa nature d’origine, davantage en accord avec l’état sauvage de l’univers primitif, proche des planètes inhabitées, des comètes et des astres perdus dans l’infini des espaces cosmiques, et c’était cette image que Tokyo donnait d’elle-même à présent derrière la baie vitrée de la piscine, celle d’une ville endormie au coeur de l’univers, parsemée de lumières mystérieuses, néons et réverbères, enseignes, éclairages des rues et des artères, des ponts, des voies ferrées, autoroutes métropolitaines et réseau d’avenues surélevées enchevêtrées, miroitement de pierreries et bracelets de lumière piquetée, guirlandes et lignes brisées de points lumineux dorés, souvent minuscules, stables ou scintillants, proches et lointains, signaux rouges des balises aériennes qui clignotaient dans la nuit aux sommets des antennes et aux angles des toits. Je regardais l’immense étendue de la ville derrière la baie vitrée, et j’avais le sentiment que c’était la terre elle-même que j’avais sous les yeux, dans sa courbe convexe et sa nudité intemporelle, comme si c’était depuis l’espace que j’étais en train de découvrir ce relief enténébré, et j’eus alors fugitivement conscience de ma présence à la surface de la terre, impression fugace et intuitive qui, dans le douceâtre vertige métaphysique où je vacillais, me fit me représenter concrètement que je me trouvais à l’instant quelque part dans l’univers. »

Faire l’amour, Jean-Philippe Toussaint, Paris, Les Editions de Minuit, coll. « Double », p. 39-40. (Courte citation)

>> Un extrait des premières pages est disponible sur le site des Editions de Minuit (clic droit > « ouvrir l’image dans un nouvel onglet » pour le lire en entier) : 

Ecouter : 

  • Sur son travail plastique, visuel  & littéraire :

Prolonger : 

(Re)lire : 

  • L’appareil-photo, 1989 (2007), Les éditions de Minuit, coll. « Double ». >> Les premières pages : 
  • La télévision, Les Editions de Minuit, collection « Double », 2002. >> Les premières pages : 
  • Fuir, Les Editions de Minuit, collection « Double », 2009. >> Les premières pages: 
  • La vérité sur Marie, Les éditions de Minuit, collection « Double », 2013. >> Les premières pages : 
Sources : http://www.leseditionsdeminuit.com, http://www.franceculture.fr, youtube, www.mollat.com, www.artetv.fr Image : © Loic Bouchard.
Publicités